Comment se passe une rupture du ligament croisé du genou?

ligament croisé du genou

Ce sont surtout les sportifs qui sont victimes de la rupture de ligament croisé du genou. Dans la plupart des cas, cette rupture est extrêmement douloureuse et requiert une intervention médicale immédiate. A priori, le médecin doit examiner le degré de la rupture à travers le test de lachman. Parfois, il est important de réaliser une arthroscopie ou une radiographie.  

La manifestation d’une rupture de ligament croisé du genou

Suite à une extension excessive des ligaments, une rupture du ligament croisé du genou peut se produire. Chez les sportifs, cette rupture est souvent causée par des sauts répétitifs lorsque de la pratique sportive. En général, les sportifs les plus atteints sont les tennismans, les basketteurs, les footballeurs et les skieurs. Au moment de la rupture, un craquement audible survient suivi d’un hématome dans l’articulation. Parfois, il peut aussi y avoir un épanchement sanguin ou un gonflement.

Rupture du LC : quels sont les traitements envisageables ?

Le traitement proposé à un patient victime d’une rupture du LC peut varier en fonction de plusieurs circonstances. Pour les jeunes, une intervention chirurgicale est souvent proposée. En effet, il s’agit d’une manière efficace pour replacer le ligament à la bonne place. Néanmoins, il existe tout de même des traitements 100 % conventionnels qui peuvent être envisagés, notamment pour les seniors. A vrai dire, l’opération peut être un peu risquée pour les personnes âgées. Quoi qu’il en soit, la consultation médicale est très importante à l’apparition de la rupture du LC. C’est avec un diagnostic fiable que médecin pourra proposer le traitement adapté. Selon les statistiques, l’opération la plus pratiquée est la chirurgie du ligament croisé antérieur. Elle est réalisée sur 45 000 patients chaque année en France.

Au moment de l’accident, il importe d’adopter des gestes de premier secours. Il est important que la jambe de la victime soit surélevée afin de limiter les gonflements. En attendant l’ambulance ou l’arrivée à l’hôpital, il est possible d’appliquer une poche de glace qui vise à réduire au mieux les douleurs de la victime.

Quelques conseils pour prévenir une rupture du LC

Pour les sportifs qui exercent des sauts dans la réalisation de leurs activités sportives, il existe des gestes à adopter. Ces gestes permettent d’éviter la rupture du ligament croisé du genou. Vous pouvez par exemple opter pour la thérapie par physiothérapie. C’est une pratique efficace pour renforcer les muscles. Grâce à ce renforcement musculaire, le ligament ne risque pas de se déchirer même avec des sauts violents. Lorsque le corps est fatigué, il faut faire du repos et ne pas persister à faire du sport et de l’entraînement. Pour ceux qui ont subi une opération du LC, la convalescence ne doit pas être négligée. Elle est d’une durée de 6 mois au minimum. C’est le temps pour le ligament de se remettre en place et de se solidifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.